Beaucoup d’appelés pour la conversation, peu d’élus pour l’écriture ?

keyboard-57243_640

Tout le monde converse, matin, midi et soir. Et pas seulement par la parole. Les gestes interviennent, les signes aussi. Même les aveugles et les malvoyants ont besoin de communiquer et le braille a justement été normalisé pour cela. Les sourds, les muets aussi utilisent des signes normalisés pour échanger.

Tous ces exemples pour montrer que communiquer, parler, ou échanger est un exercice fondamental pour l’être humain dans la société. C’est presque naturel de le faire et tout le monde le fait sans difficulté majeure. Lorsque vous parlez, cela coule comme de l’eau de source, on ne sent aucun frein. Mais dès que quelqu’un vous demande de « résumer » par écrit tout ce que vous avez dit les cinq (5) précédentes minutes, on vous retrouve cinquante (50) minutes plus tard le stylo à la bouche, la main soutenant une tête abaissée, le front en sueur, cogitant à fond.

Qu’est ce qui se passe pour que ce qui est dit en 5 minutes ne soit pas retranscrit sur écrit 50 minutes plus tard ? La raison est simple : ce sont les souvenirs difficiles enfouis de votre enfance… Vous rappelez les règles d’orthographe, de grammaire, de conjugaison qui vous ont valu tellement de rodomontades et de mise en garde de vos professeurs. Ces règles, elles peuvent « passer » inaperçues à l’oral, mais à l’écrit…

Un texte écrit avec plein de fautes vous disqualifie aux yeux des lecteurs et peut même freiner le message ou l’information que vous voulez transmettre… A l’écrit, non seulement vous devez tenir compte de ces règles, vous devez aussi faire une bonne présentation de votre texte pour permettre aux yeux du lecteur de bien digérer vos lettres et phrases. Si vous prenez par exemple une police 8, très petite pour un texte, il y aura peu de candidats pour vous lire. Ensuite, plus important, le lecteur doit sentir une logique et une cohérence dans votre écrit : il n’a ni le temps, ni la complaisance de vos amis de discussion, pour vous permettre de divaguer et d’aller dans tous les sens pour un thème. De plus, parfois vous voulez aussi transmettre la même chaleur de vos échanges de l’oral à l’écrit : vous avez marqué votre étonnement en ouvrant la bouche ? Comment cet étonnement sera transmis par écrit ? Comment rendre le texte vivant ?

C’est tout cela qui se mêle, se mélange dans votre tête et vous conduit au blocage sur des phrases, aux hésitations, arbitrages nécessaires pour produire un texte de qualité. En réalité, comme je l’ai dit dans mon propos introductif, il n’est pas normal que l’écriture soit parfois considérée comme un don ou un talent. Cela peut arriver qu’on trouve des personnes avec des « prédispositions » ou une créativité littéraire hors du commun mais cela ne doit pousser les gens à une conclusion rapide basée sur des exceptions. Le raisonnement par induction basé sur des exceptions conduit toujours à des catastrophes.

Il eut été beaucoup plus facile d’expliquer aux gens pourquoi ils parlent beaucoup plus qu’ils n’écrivent. En leur montrant justement pourquoi parler obéit à certaines règles et écrire obéit aussi aux mêmes règles qui sont difficilement perceptibles. Tenez par exemple, si vous vous exprimer sur un point qui vous a fait rouler les yeux ou ouvrir la bouche d’étonnement, à l’écrit vous allez finir votre phrase avec un point d’exclamation (!) qui traduit votre émotion. Et même à la lecture, l’intonation est plus forte ou soutenue pour une phrase se terminant par un point d’exclamation. Ce n’est pas pour rien que Peter Elbow dans son livre “Everyone Can Write: Essays toward a Hopeful Theory of Writing and Teaching Writing” affirme que :

The best writing has voice : the life and rhythms of speech (…)

La meilleure écriture a une voix : la vie et les rythmes d’une conversation.

Saisir la distinction entre l’oral et l’écrit peut paraitre banal tellement cela peut sembler d’une évidence primaire. Mais nous allons justement nous prêter à ce jeu en les présentant distinctement dans nos prochains articles.

001

« Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s