Un blogueur professionnel doit savoir prendre des risques comme un entrepreneur

dices-160005_640

Je viens de lire un article publié sur le site internet de Forbes intitulé “The Struggles That Prevent Entrepreneurs From Taking Risks” où l’auteur, John Hall, rappelle qu’un entrepreneur doit savoir prendre des risques pour atteindre son plein potentiel. Il ne faut jamais oublier qu’un blogueur professionnel est aussi un entrepreneur et doit être dans la même prédisposition d’esprit. Mais prendre des risques ne veut pas dire foncer la tête baissée sans réfléchir. D’ailleurs, l’auteur de cet article parle de prendre des “calculated risks”, qu’on peut traduire par risques calculés, ou risques mesurés sans toutefois définir ce qu’il entend par ce terme. Dans tous les cas, le calcul fait implicitement appel à votre vigilance dans la prise des risques, en considérant les conséquences probables. C’est pour cela qu’il insiste par la suite en affirmant que prendre des risques peut propulser votre entreprise vers l’avant mais que vous avez besoin de ressources pour prendre de décisions éclairées qui seront payantes pour la suite.

Dans tous les cas, l’objectif de l’article est de nous présenter les obstacles qui nous empêchent de prendre des risques, puisque la prise de risques est un catalyseur de croissance. Ainsi, pour ces obstacles, nous avons :

  • Le manque de confiance en soi : on se pose toujours les questions si on est capable de telle chose, si on est capable de réaliser un projet,…etc. Il y a des blogueurs qui masquent leur confiance en eux-mêmes en relevant la difficulté de publier un article, ou d’arrêter leur ligne éditoriale… Un blog avec son nom dessus, des articles signés de votre nom, le regard des autres, les critiques qui ne manquent pas… Ils se disent qu’ils vont forcément écrire une connerie au fil des publications… Le blogueur professionnel ne doute pas de ses capacités et sait qu’il apprend chaque jour et devient ainsi plus meilleur avec le temps.
  • Le vol d’idées : Le plagiat et le vol d’idées ont une histoire qui se confond avec l’histoire de l’Homme. Même si des blogueurs vous piquent vos idées et vos articles, il y en aura toujours certains qui vous citeront. Ces liens externes vont vous amener plus de trafic, plus de remontée dans le classement des moteurs de recherche, plus de renommée, plus de publicité et vous pourriez monétiser cette audience pour gagner plus d’argent. Ne vous gênez pas pour ceux qui ne vous citent pas : ils participent aussi à la propagation de vos idées et si vous faites les choses bien, vous allez finir par récupérer d’une manière ou d’une autre cette audience. Par exemple, si vous publiez un livre sur ces idées ou ce thème, vous pouvez avoir des acheteurs qui viennent du blog du plagieur d’idées.
  • La peur de l’échec : Je l’ai déjà dit dans un autre billet publié dans ce blog. Plein de blogueurs professionnels qui gagnent de l’argent avec leur blog n’en sont pas à leur premier essai. Ils arrivent parfois à trouver le thème gagnant après avoir créé 2, 3, voire plus de 4 blogs. L’important est d’apprendre d’un échec.
  • La peur de perdre de l’argent : cela arrive parfois à un blogueur… dois-je investir à Google Adwords pour promouvoir mon produit, mon blog? Dois-je acheter le dernier gadget WordPress dont on promet qu’il me drainera plus de trafic? S’il faut publier un livre, il faudra forcément solliciter les services d’un infographe pour la couverture du livre. Si on veut faire professionnel, il faudra acheter un nom de domaine, un espace pour l’hébergement du blog… Gagner de l’argent est difficile, forcément en dépenser… Fort heureusement, il y a toujours des ressources gratuites sur le Net. Les fonctionnalités sont parfois limitées mais cela peut faire l’affaire pour vos débuts.
  • Le manque de soutien, de support : La plupart des blogueurs exercent en solo, en individuel. Forcément, ce n’est pas facile puisque vous devez faire tout seul : produire des articles, revoir l’organisation du blog, organiser vos articles en catégories, concevoir des produits, assurer la promotion de vos produits… Toute cette charge de travail sans soutien peut mener certains au découragement. Néanmoins, il y a toujours des ressources qui vous permettent de “déléguer” certaines tâches, comme les plugins ou gadgets WordPress.
  • La dénégation : Parfois, certains blogueurs sont des pionniers dans un domaine, dans un thème,… Ce statut de pionnier les aveugle et les empêche de voir leurs insuffisances, d’être attentif aux critiques et surtout d’être dans une disposition d’apprenants… Ce qui peut vous empêcher de saisir certaines tendances à l’œuvre. Il y a plein de blogueurs populaires qui ont sombré ou vu leur audience fondre comme neige au soleil. D’autres, plus malins, recyclent leur succès d’il y a 5 ans en “formations” et les vendent à des apprentis blogueurs qui croient ainsi qu’ils mettront la charrue avant les bœufs. Internet n’est pas figé, il évolue très rapidement. Parfois, il faut apprendre à sacrifier une voie qui, certes, nous a mené très loin.

Comment s’en sortir face à ces différents obstacles?

  1. Testez tout : Ceux qui n’échouent jamais sont ceux qui n’agissent pas. Pour avoir le miel, il faut être prêt à affronter la ruche. Si vous voulez gagner de l’argent avec un blog, commencer à bloguer, observer ce que font les meilleurs, essayez leurs méthodes, publiez des livres, essayez vous avec des applications… C’est dans le foisonnement de ces idées, de ces essais et erreurs que vous allez trouver le bon filon.
  2. Sortir de sa zone de confort : Cela découle naturellement du point précédent. Forcément, pour tester, il faut sortir de sa zone de confort. Ne jamais se contenter des acquis. Et toujours garder en tête qu’un acquis peut devenir à la longue un handicap.
  3. Sachez que vous avez toujours un filet de sécurité : Ce sont les compétences acquises en bloguant que vous pouvez monétiser en étant un consultant… En écrivant ou en faisant des recherches tous les jours pour votre blog, vous progressez et acquérez de nouvelles compétences.
  4. Attendre la bonne opportunité : le temps est une variable importante pour tout stratège. Il faut savoir faire les choses au bon moment. Si vous voulez publier un livre, préparer à l’avance le lancement du livre avant sa mise sur le marché en bloguant sur le thème de l’ouvrage. En observant le trafic enregistré par le blog sur ce thème, vous pourrez saisir le bon moment pour présenter le livre.

Avec toute cette mise en garde, n’attendez plus que tout soit réunir, tout soit parfait pour vous lancer. Le perfectionnisme ne mène nulle part.

JESUSPAD001 « Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

Publicités

Une réflexion sur “Un blogueur professionnel doit savoir prendre des risques comme un entrepreneur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s