La vente de rêve : décryptage d’une arnaque par un cas pratique

flag-107402_640

Il n’est pas facile d’assurer une publication régulière, journalière pour mon cas, lorsqu’on est à la fois blogueur et employé dans une entreprise. Ce n’est pas facile de conjuguer les deux. Ecrire ce billet a été un véritable supplice. Néanmoins, je suis obligé de faire une publication journalière pendant plusieurs mois pour constituer un bon “stock” d’articles. Après, je pourrai adopter une publication hebdomadaire ou mensuelle…

Au delà de toutes les solutions possibles pour concilier emploi et blogging, moi je n’en vois qu’une : se constituer un stock d’articles. Je l’avais déjà abordé ici, et je disais précisément qu’

Il est toujours important de disposer d’un “stock” d’articles à publier. C’est un solide matelas de sécurité que vous pourriez mobiliser lors d’imprévus heureux ou malheureux qui peuvent accabler un blogueur pro. Car derrière un blogueur, se cache un homme ou une femme, soumis aux péripéties de la vie quotidienne. Avec ce stock, vous avez la mémoire tranquille et vous ne cédez pas au découragement car le blog à ce moment est en pilotage automatique.”

Voulant des articles de qualité, je travaille énormément et le temps de recherche finit par absorber la maigre marge offerte par le stock d’articles : ce qui fait que j’écris les articles au fil maintenant. Cela peut être vraiment fatiguant même comme j’aime bien bloguer : je ne compte pas abandonner pour le moment mon emploi pour le blogging et j’ai donné mes raisons ici.

Si vous avez l’habitude de me lire dans ce blog, vous aurez remarquer les mises en garde que je fais régulièrement à plusieurs blogueurs amateurs sur les pseudo “formations” qui naissent chaque jour sur le Net avec des “J’ai gagné 10 000 euros en une journée”, “Comment je gagne XXX euros par jour en étant à la plage”,…etc. Ce genre d’annonces pullulent sur Internet et ce qui m’a toujours surpris, c’est qu’il y a plein de blogueurs réfléchis qui sont séduit et mettent les mains à la poche. De ce fait, ces blogueurs réalisent justement les rêves de ces apprentis formateurs et ceux-ci, capitalisant là dessus, peuvent crédibiliser leurs annonces avec les moyens obtenus des ventes et engager une bouche sans fin… Ce modèle d’enrichissement est fort nouveau : vous dites “Voilà comment j’ai gagné 500 euros par jour”, les crédules paient votre formation et après, vous pouvez utiliser la capture d’écran de leurs paiements pour crédibiliser votre annonce auprès de nouveaux ou futurs amateurs. Au risque de nous égarer, revenons au sujet principal.

Le titre de ce billet est “La vente de rêve par certains blogueurs : le décryptage par un cas pratique” et cela m’a été inspiré par un site dont je suis tombé par hasard. Cela ne m’intéressait pas du tout et j’ai voulu fermer la page. Mais à la dernière seconde du clic sur le bouton de fermeture de la page, je me suis avisé et je me suis dit “Ce n’est écrit nulle part que tu dois toujours publier ce qui t’intéresse…”. Fort de cette voix intérieure, j’ai entrepris de lire religieusement le long texte de la page d’accueil de ce site et de vous livrer mes impressions après analyse.

Le site en question est http://www.gagner-argent.org/ et en parlant de site, c’est plutôt une page de vente pour un autre site : http://www.r1profit.com/.

image

Le concepteur du site a dû comprendre que le nom de domaine ayant un grand poids dans l’algorithme de classement des pages des moteurs de recherche comme Google, il fallait doter son site d’un tel nom de domaine. Et le paris est gagné parce qu’avec une recherche sur “gagner argent”, le site est le premier.

image

Même si vous faites une recherche sur “gagner de l’argent sur internet”, ce site est toujours à la première page….

image

C’est dire que le cela est intelligent et bien visé par le concepteur du site, puisque ce terme est toujours porteur comme on peut le voir avec Google Trends :

image 

On peut aussi le voir avec les statistiques de fréquentation du site, aisément accessibles par SimilarWeb :

image 

Plus de 35 000 visiteurs journaliers! Mais revenons à notre sujet. Une histoire est racontée comme quoi on crevait avant, on n’avait même pas un sou avant r1profit et après, on s’est retrouvé à plus 452 euros par jour. Un amateur internaute crédule s’empressera d’aller sur le site pour avoir aussi ces 452 euros par jour… Et je suis surpris que des personnes tombent dans ce genre de piège : c’est comme si, tombé dans une boite aux trésors, vous ameutiez tout un village pour venir partager la fortune avec vous. Cela n’existe pas dans notre monde, encore moins sur Internet. Et notre bienfaitrice du site sait que tout le monde se posera cette question et elle apporte une réponse au détour de son histoire :

image

Et à la fin, elle présente une voiture acquise selon ses dires grâce à la méthode présentée par le site.

 image

Je suis surpris de ne point voir apparaitre une image de la bienfaitrice… Cela aurait pu faire sérieux de la voir dans cette voiture puisqu’on peut trouver n’importe quelle image de voiture sur le Net…

Oui! On m’objectera que je suis bien pessimiste et qu’elle pouvait aussi prendre la voiture d’une amie et se prendre une photo… Alors pourquoi en faire tout un tas?

Je me sens obligé de me faire une idée sur la bienfaitrice puisque nulle part ne figure son nom… Je veux donc savoir à qui appartient ce site grâce à Who.is, un moteur de recherche pour nom de domaine et j’ai le résultat suivant :     

image 

Je constate donc la mention “WhoisGuard” comme propriétaire du site. Perplexe, je fais une recherche sur le Net pour en savoir plus et là, je constate que c’est un logiciel de chiffrement de nom de domaine qui a été utilisé, WhoisGuard :

image 

Là encore, on peut se dire que cette dame généreuse a voulu juste se protéger des spammeurs… De plus, cette option est fournie par les fournisseurs de noms de domaine… Pourquoi s’en priver… Je décide de faire une recherche à Google avec le mot clé “http://www.r1profit.com/”… Et je retrouve un site similaire avec le même témoignage, photo différente :

image 

Décidément… Il y a plein de philanthropes dans ce monde! Il recommande le même site.

image

Autre site :

 image 

Les sites changent, avec le même modèle de présentation et quelques variations au niveau de l’histoire.

Malheureusement pour eux, on trouve un site, Franceoptionsbinaires, qui fait un énorme travail d’alerte en suivant la liste noire des brokers d’options binaires établie par l’AMF, l’autorité des marchés financiers. Et je constate la mise en garde d’un internaute :

image 

Ce site masqué un broker véreux d’options binaires. Mais c’est quoi une option binaire? Franceoptionsbinaires le définit pour nous :

Une option binaire est un produit financier dont le rendement final est connu à l’avance. On nomme cela une options binaire car la seule possibilité finale est soit le gain du rendement soit la perte de l’investissement. Il y a donc seulement 2 possibilités d’où le binaire (0 ou 1). C’est un produit qui a permis d’ouvrir un peu plus l’investissement sur les marchés des devises aux particuliers en simplifiant à l’extrême le trading. Même si le premier des modes de trading d’options binaires était le High/Low, que l’on appelle également Call/Putt ou Haut/Bas, on retrouve aujourd’hui de nombreuses variantes.

Je ne suis pas spécialiste de la question et vous pouvez vous rendre sur leur site pour plus d’explications. Dans tous les cas,

Le but est très simple et la technique utilisée par de nombreux brokers non régulés en France. On vous mets sous les yeux une technique de trading afin de vous donner envie de trader. Ils préconisent bien sûr leur plateforme en évitant de vous dire qu’ils sont hors la loi. Si vous déposez de l’argent sur un broker interdit alors vous avez de fortes chances de subir un des deux cas de figure ci-dessous :

1. Vous réalisez des bénéfices et au moment d’effectuer une demande de retrait plus personne ne répond. Ils viennent de disparaître avec vos gains et votre argent.

2. Vous n’arrivez pas à trader et finissez par perdre tout votre capital. Aucun risque pour eux ce n’était pas leur argent que vous venez de perdre sur les marchés.

Vous pourrez toujours tenter de les poursuivre en justice, c’est peine perdu même avec le meilleur des avocats. Ces sociétés exercent dans des paradis fiscaux avec bien souvent de faux directeurs et faux actionnaires. Il vous sera impossible de retrouver les responsables.

Pour les paradis fiscaux, on peut voir à partir d’un Whois sur leur nom de domaine que la société propriétaire de r1profit est au Panama :

image

Même l’URL www.internetbs.net est un prête-nom : c’est un service de détournement de noms de domaine et d’adresses mails… Jugez plutôt par l’extrait du site www.internetbs.net :

image

Et rassurez-vous, faites une recherche à Google, le Panama est bel et bien un paradis fiscal… selon la dernière liste établie par l’OCDE. Un paradis fiscal non coopératif faut-il le préciser.

Vous constatez avec moi qu’on ne connait même pas qui se cache derrière toute cette entreprise et tous ces sites.

Il n’existe pas d’enrichissement supersonique sur Internet. Comme dans la réalité et la vraie vie, on le fait par le loto ou le poker (les jeux de hasard) et encore! Ceux qui refusent cette réalité se retrouveront, comme beaucoup de crédules, dans des formations sans fin. Ce n’est à la fin que le prix de l’ignorance.

JESUSPAD001 « Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

Publicités

6 réflexions sur “La vente de rêve : décryptage d’une arnaque par un cas pratique

  1. Merci pour cette page..jetais curieux et me doutais bien que cetait une fraude mais tu as confirmé le tout. Je suis toujours a la recherche de nouveau.moyen pour mes utilisateurs et prefere massurer de ne pas les envoyer dans un attrape nigo..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s