Les stratégies d’écriture (4) : La séquence d’évènements

fantasy-220092_640

Cette série sur les stratégies d’écriture s’inspire du « Writing Teacher’s Strategy Guide » de Steve Peha.

Raconter des histoires, nous le faisons la plupart de notre temps. Une série télévisée nous a marqué ? Nous la partageons avec les autres. Nous avons vécu une scène dans la journée qui nous a émue ? Nous la racontons à nos proches. De même, nous avons entrepris des démarches administratives pour déclarer des impôts ou la naissance de notre premier enfant, nous dépannons un ami soumis aux mêmes circonstances qui attend notre aide en racontant étape par étape tout le chemin parcouru.

Toutes ces histoires partagent en commun une seule chose : la description de la séquence d’évènements. Ce type d’exercice, vous en serez soumis en tant qu’auteur et il va falloir aussi faire de la narration, conter des évènements. Pour décrire facilement une séquence d’évènement, notre ami Steve Peha a mis au point une structure de base qui permet d’organiser cette description. C’est une structure à trois (03) parties :

  1. Les transitions : elles aident à introduire chaque nouvelle action dans la séquence. Elles sont marquées par l’emploi des expressions “Au début”, “puis”, ou “après un certain temps”.
  2. Les actions : ce sont les évènements listés dans l’ordre dans lequel ils sont apparus.
  3. Les détails : ce sont les informations additionnelles pour chaque action. Pour chaque action, l’audience peut avoir certaines questions et ce sont les réponses à ces questions qui constituent les détails.

Ainsi, le modèle “Transitions – Actions – Détails” est une stratégie d’écriture utile pour décrire une séquence d’évènements. Comme à l’accoutumée, Steve Peha a établi un graphe pour vous accompagner dans cette démarche.

 

image 

Pour remplir ce schéma, Steve Peha recommande de commencer d’abord par la colonne “Actions”. Il s’agit en fait de lister toutes les actions de la séquence. Ensuite, on y ajoute des détails sur certaines actions avec la colonne “Détails”. Enfin, on peut lier tout cela avec la colonne “Transitions” qui permet d’introduire chaque action.

Voilà en bref ce qu’on peut retenir de cette stratégie d’écriture. Pas de cas pratique à l’occasion pour cette stratégie. Vous pouvez en trouver facilement. Tous ces modèles sont destinés à vous faciliter la tâche durant la phase de pré-écriture et ainsi vous éviter le “blocage” lors de la phase d’écriture, ce blocage dont plusieurs auteurs s’en plaignent.

JESUSPAD001 « Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s