Comment créer une newsletter dans votre blog avec TinyLetter ?

email-297633_640

Pour ceux d’entre vous qui sont un peu plus âgés et qui ont vécu à l’époque où l’accès à internet n’était pas autant généralisé, vous vous rappelez des kiosques… Ces petits points de vente où on pouvait s’abreuver à souhait des titres de presse… Les regroupements chaque matin autour de ces kiosques étaient quasi-rituels; on se surprenait à reconnaitre des visages chaque matin et une communauté se créait. Alors on pouvait s’aventurer à commenter, échanger, discuter, croiser les points de vue sur chaque titre de presse, seulement les titres de presse. C’est le même principe qui anime l’ouverture des commentaires dans les sites des journaux et magazines en ligne. On a toujours plus de commentateurs que d’abonnés…

Pour revenir au thème central de notre article, on a toujours plus de “lecteurs de titres de journaux” que de “lecteurs de journaux”. C’est pour cela que les journaux font toujours attention aux titres, puisque cela impacte leurs ventes. De la même manière, un blogueur doit faire attention aux titres de ces articles. Nous l’avons déjà évoqué ici. Et surtout, il doit mettre en place un mécanisme d’abonnement pour ceux qui ne veulent pas se limiter aux titres : c’est l’intérêt de la newsletter, de la lettre d’information.

Plusieurs solutions existent pour mettre en place une lettre d’information dont les plus professionnelles et appréciées par les blogueurs sont Aweber et MailChimp qui sont payantes. Il est vrai que MailChimp propose une formule gratuite qui se limite à 2 000 abonnés. Au delà de 2000 abonnés, vous mettez les mains à la poche.

Beaucoup de blogueurs font une confusion totale entre les solutions professionnelles de mailing et certaines solutions pour la plupart gratuites qui proposent aussi un abonnement par mail, mais qui font plutôt des notifications par mail de nouvelles publications. Les plateformes Blogger et WordPress proposent toutes les deux des gadgets d’abonnement par mail mais ces gadgets se limitent à notifier ou d’informer les abonnés lorsque vous publiez un nouvel article.

 imageLe gadget de notification de Blogger 

 

imageLe gadget de notification de WordPress 

Pour mieux comprendre le succès de ces solutions professionnelles, il faut expliquer en quoi elles sont différentes des gadgets de notifications, ce qu’on bénéficie en les intégrant à un blog, quelles sont leurs fonctionnalités …

Une solution professionnelle comme Aweber ou MailChimp vous permet de :

  • construire des listes : Vous avez la possibilité de créer une liste d’email à partir d’un box d’inscription mis à la disposition par la solution,

image Exemple de box d’inscription pour la construction d’une liste d’email

  • créer des campagnes : vous pouvez organiser l’envoi massif d’emails pour faire une promotion ou passer un message,
  • d’avoir un reporting : on peut suivre l’état de chaque email envoyé, avoir le taux de mails ouverts, de mails non ouverts…etc,
  • d’intégrer d’autres types de contenus : on peut intégrer des graphiques, des vidéos, de l’audio et même plusieurs thèmes pour votre lettre d’information,
  • de gérer votre liste : vous avez la possibilité d’organiser votre liste d’emails, de le segmenter, de l’éditer ou de construire une base de données.

Si vous êtes en phase de test comme moi avec objectif de ne pas dépenser un sou, vous pouvez toujours vous tourner vers Tinyletter qui a l’avantage de combiner gratuité et professionnalisme. En clair, il offre les fonctionnalités de base d’une solution professionnelle et est gratuit!

2014-07-17_1253

La création de compte est gratuite :

2014-07-17_1255

Vous avez un aperçu de la page de composition de la lettre d’information avec le Menu à gauche :

2014-07-17_1256

Une fois votre adresse validée, vous pouvez commencer à créer votre première lettre d’information en cliquant sur “Compose” :

2014-07-17_1259

Vous pouvez créer un box d’inscription à votre newsletter dans votre blog en copiant le code HTML :

2014-07-17_1300

En cliquant sur le Menu “Design”, vous pouvez concevoir la présentation de votre newsletter lors de la réception des envois aux abonnés :

2014-07-17_1301

Toujours dans ce menu “Design”, vous pouvez paramétrer le mail de confirmation que recevra un nouvel abonné à votre newsletter :

2014-07-17_1304

Vous avez ici la page de composition de la newsletter, accessible à cliquant à “Compose” : elle est semblable aux logiciels de texte comme Word ou OpenOffice.

2014-07-17_1305 

Pour ceux qui veulent intégrer le box d’inscription dans leur blog, après avoir copié le code HTML relevé plus haut, prenons pour exemple Blogger :

2014-07-17_1316 Une fois sélectionné “Mise en Page” à partir du tableau de bord, on cliquera à “Ajouter un gadget”, “HTML/JavaScript”.

2014-07-17_1317

Vous pouvez modifier le code pour enlever le message “Enter your email address” ou “Subscribe” :

2014-07-17_1319

Une fois modifié, vous pouvez observer la présentation du nouveau box d’inscription :

2014-07-17_1323

Plusieurs opérations sont possibles avec TinyLetter selon votre besoin. Il n’est pas interdit de faire autant de tests que l’on voudra. Profitez-en, puisqu’il est encore gratuit.

030 « Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

En panne d’idées pour les contenus à publier ?

ballons-228827_640 

Qui n’a pas encore été en panne d’idées ou de contenus à publier? Si vous n’êtes pas dans ce cas là, vous faites partie de quelques élus…

Noyé dans les activités quotidiennes et piégé par un calendrier de publication trop juste, il peut arriver que l’on soit “coincé” à un moment donné et qu’on trouve plus l’inspiration pour produire un contenu de qualité. Quel raccourci emprunter pour avoir l’éclair pour débloquer ce problème?

Les blogs Anglo-Saxons ne manquent pas de ressources pour contourner ce problème et je suis tombé dernièrement sur un fichier PDF. Je dois dire que le raccourci m’a quelque peu séduit.

1. Quel est l’idée ou le thème que vous souhaitez aborder dans votre article.

2. Quel est le niveau de votre audience :

  • Débutant,
  • Intermédiaire,
  • Avancé  ou Expert.

3. Quel sera le format de présentation du contenu :

  • Billet de blog,
  • Graphique,
  • Présentation Powerpoint,
  • Vidéo,
  • Podcast,
  • Guide.

4. Quelle information sera présentée dans le contenu :

  • Liste,
  • Interview,
  • Actualités,
  • Opinions,
  • Analyse des données,
  • Tutoriels.

5. Faire un brainstorming sur les titres potentiels. Utiliser les titres pour canaliser les idées. Ne pas oublier qu’un titre est une promesse et que promesse est toujours due.

Ce cadre est limité mais peut être étendu. Son intérêt réside dans le fait qu’il peut vous permettre de faire jaillir une idée ensommeillée ou étendre une idée déjà présente ou exploitée. Par exemple, vous pouvez reprendre un billet déjà publié mais en l’exploitant en podcast… Ou s’appuyer sur une actualité pour donner son opinion.

Maintenant, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas publier un article suivant votre cadence éditoriale.

JESUSPAD001 « Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

Que faire pour être dans le Top 5% des blogueurs ?

artwork-7577_640

Orbit Medias a réalisé un sondage auprès des blogueurs résidant dans les 50 Etats des Etats-Unis et dans 37 pays dans le monde. 1 033 ont complètement répondu au questionnaire. L’objectif de ce sondage était de mettre en relief l’effort et l’approche du blogging aujourd’hui. Le sondage portait ainsi sur onze (11) questions sur le temps, la place et le processus lié au blogging.

Nous allons listé chaque question et résumer les enseignements. Pour ceux qui veulent les détails, ils peuvent se rendre sur le site internet d’Orbit Media.

  • Combien de temps mettez-vous pour écrire un billet ou un article de votre blog ? 

image

  • Quand est ce que vous bloguez ?
    image
  • Où est ce que vous bloguez ?

image

  • A quelle fréquence vous publiez vos articles ou billets de blog ?

image

  • Est ce que vous utilisez un éditeur avant de publier ?

image

  • Quel est le pourcentage d’articles écrits pour les clients? d’articles écrits pour promouvoir un business autre que le votre?

image

  • Quel pourcentage d’articles invités? d’articles publiés dans d’autres blogs?

image

  • Comment vous attirez le trafic vers vos articles de blog?

image

  • Combien de fois vous vérifiez l’audience? faites les mesures d’audience?

image

  • Quelle est la longueur moyenne d’un billet/article de blog ?

image

  • Excepté les mots, qu’intégrez-vous d’autres dans vos billets/articles de blog ?

image Cela nous amène aux constats suivants, la majorité des blogueurs :

  1. prend en moyenne 2 heures de temps pour un article de leur blog,
  2. travaille soit aux heures de travail en entreprise, soit la nuit, ou le weekend,
  3. blogue beaucoup plus à la maison,
  4. publie en moyenne au moins un billet par semaine,
  5. auto-édite leur billet avant publication,
  6. utilisent beaucoup plus les réseaux et les moteurs de recherche pour promouvoir leurs articles,
  7. consultent les mesures d’audience de leur blog,
  8. publie des articles d’une longueur comprise entre 500 et 1000 mots,
  9. intègre beaucoup les images dans leur billet,
  10. publie quelque fois des articles invités.

Cela nous amène aux recommandations suivantes : en plus de ce que font la majorité des blogueurs, vous devez dépasser cette majorité et faire ce qu’ils ne font pas pour être dans le top 5%. Conséquemment, vous devez pour votre blog :

  • Prendre du temps pour écrire vos articles, en moyenne 5 heures de temps, indispensable pour faire des recherches sur un sujet, faire un plan, écrire un brouillon, le corriger, l’éditer, le réécrire, finaliser, ajouter des images qui “collent” au sujet abordé…etc. C’est la qualité de vos articles qui vous hissera au top 5% et il faut du temps pour la qualité.
  • Publier des articles longs et détaillés qui vont en profondeur dans les sujets. Les blogueurs publiant en moyenne des articles brefs, donc faites des guides et des analyses détaillées pour constituer une ressource ou une référence sur un sujet donné.
  • Faire des publications journalières et régulières. Il y a peu de blogueurs qui publient chaque jour… Il est vrai qu’il est difficile de concilier qualité des articles avec publication journalière. Si vous voulez être dans le top 5%, il va falloir concilier les deux.
  • Construire une équipe afin de rôder l’édition des articles. Vous pouvez réunir des amis, des connaissances ou des proches pour votre projet ou s’ils ne souhaitent pas s’associer, vous en trouverez surement certains qui seraient ravis de lire vos articles avant publication. Des corrections, idées, suggestions ne peuvent pas manquer de surgir afin de vous aider à obtenir le meilleur.
  • Ajouter l’audio et la vidéo dans votre blog. Peu de blogueurs s’essayent à l’audio ou à la vidéo… Il est clair qu’intégrer de l’audio ou de la vidéo demande du travail et une technicité qui n’est pas l’apanage du blogueur solitaire qui doit lutter chaque jour entre de multiples activités, à la fois personnelles et professionnelles. Néanmoins, des outils existent pour faciliter la vie et nous les aborderons dans les prochains articles.

Il y a d’autres recommandations que nous n’avons pas jugé utile de revenir car nous le répétons depuis belle lurette, à travers les billets publiés chaque jour dans ce blog. Néanmoins, il faut relever un point particulier observé dans la blogosphère francophone : l’absence d’articles ou de billets invités. Il est difficile de publier dans d’autres blogs, ou de voir des blogueurs faire une coalition dans une seule plateforme. Chacun fait son nid de son côté. Ne vous aventurez surtout pas à me présenter des exemples : j’ai souvent bien observé que certains blogueurs professionnels n’acceptent que les billets publiés par leurs “élèves” ou “ex-élèves”.

En clair, seuls ceux qui suivent ou ont suivi leur formation ont le privilège de publier dans leur blog. Ils estiment qu’ils ont trimé pour avoir du trafic et que cela a un prix avant tout. C’est une façon de voir les choses. Aussi, les blogueurs anglo-saxons ont aussi une autre façon de voir les choses : en vous permettant de publier dans son blog, vous augmentez à la fois son autorité sur un sujet donné et vous élargissez son audience. En clair, son blog devient une référence et par le fait que vous allez mentionner dans votre propre blog que vous avez publié dans son blog, vous drainez du trafic vers son blog. C’est une différence d’approche qui mérite d’être relevée. Les uns cherchent des gains immédiats tandis que d’autres cherchent à donner une marque à leur blog.

Pour terminer, n’oubliez surtout pas de mesure l’audience de votre blog : on ne conduit pas le nez sous le guidon. Nous avions déjà abordé ce thème dans un précédent article. Etre dans le top 5% demande une incroyable énergie mais avec 3 millions de blogs créés chaque mois, vous avez intérêt à mettre le paquet si vous voulez faire long feu.

20

« Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

Les 10 sujets les plus demandés pour un blog

question-63916_640

Quand on veut créer un blog, on se demande bien souvent quels sont les thèmes à aborder… Pour une bonne majorité, c’est la passion qui guide le choix du thème et l’effort consenti tout au long de la publication des articles est de communier autour de cette passion. Néanmoins, il y a des blogueurs professionnels qui n’envisagent pas les choses de la même façon et souhaitent plutôt bloguer sur un thème où une demande non comblée ou mal comblée est établie. Dans ce cas, ce n’est pas une passion personnelle mais une passion de servir ceux et celles qui sont dans le besoin. Par exemple, vous pouvez observer que des gens recherchent sans le trouver des informations sur comment nourrir un chat, le laver,… et vous appuyez dessus pour créer un blog sur les animaux domestiques. Grâce à la satisfaction de ce besoin d’information, le blogueur professionnel pourra capitaliser ce succès pour proposer des produits d’information (guides, annuaires, conseils…) à un marché réceptif : C’est le meilleur moyen de monétiser rapidement et efficacement un blog.

Néanmoins, contre vents et marées, il y a toujours des thèmes porteurs depuis les débuts du blogging.

Bob Bly, qui n’est plus à présenter dans le marketing, a publié un livre en 2010 sur la publication de contenus :

How to write and sell simple information for fun and profit: your guide to writing and publishing books, e-books, articles, special reports, audio programs, DVDs, and other how-to content / by Bob Bly. Copyright © 2010 by Robert W. Bly. All rights reserved. Published by Linden Publishing.

Dans ce livre, il présente les thèmes qui passent le plus sur le marché. A bon entendeur…

  1. Epargner ou gagner de l’argent. Les gens sont toujours intéressés par les questions d’épargne ou de gain d’argent.
  2. Gagner du temps. Les questions de gestion du temps, de productivité, d’organisation passionnent toujours…
  3. Sexe et relations. De même que les passions sont toujours fortes pour les questions d’amour, d’amitié, de roman, et de sexe.
  4. Investissement et trading. La bourse, les marchés financiers, les plans de retraite, l’immobilier, les matières premières et métaux précieux,…
  5. Collections. Le marché de l’art, les musées, les collections,…
  6. Loisirs et Passe temps. Les loisirs, il y en a des tonnes, le golf, le Karaté, le judo, le jardinage,…etc.
  7. Marketing. C’est le thème le plus abordé tellement il y a de blogs sur le marketing mais pensez à être créatif en abordant les nouveaux canaux comme un guide sur le marketing avec Pinterest, Tumblr ou StumbleUpon…
  8. Entreprenariat et Conseils aux petites entreprises. Il y a toujours des internautes qui recherchent des conseils sur le lancement d’une petite entreprise avec les questions associés sur comment gérer la comptabilité, manager les hommes, gérer les clients, les opérations, les ventes,…etc.
  9. Développement personnel. C’est aussi un thème saturé, tellement il y a de blogs là dessus… les thèmes de spiritualité, de santé, bien-être, richesse et autres sont abordés. Mais il faut savoir faire la part des choses lorsqu’on veut se lancer dans ce thème.
  10. Les animaux domestiques. C’est une niche qu’on peut aborder dans la mesure où plusieurs familles ont un chien ou un chat. On peut aussi aborder d’autres animaux domestiques “particuliers”…

Pour le moment, ces thèmes sont les plus demandés mais les choses évoluent et il est important d’observer l’émergence de nouveaux thèmes… En occupant l’espace très tôt, on est sûr d’être des leaders.

10

« Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

Comment transformer de visiteurs occasionnels en lecteurs réguliers de votre blog?

tree-200795_640

 

C’est le Saint Graal du blogging. Acquérir de l’autorité sur un thème donné. En clair, après avoir réussi à transformer de simples visiteurs en lecteurs, ces lecteurs vous identifient comme une source sûre et fiable pour un thème donné : ils peuvent citer votre blog et vos articles sans paraitre ridicules. C’est un travail de longue haleine qui peut prendre des mois voire des années et on ne l’obtient que par la qualité constante de contenus publiés. Vous observez facilement votre percée en terme de référence et d’autorité par l’augmentation de liens externes dirigés vers votre blog ou articles de votre blog et le partage dans les réseaux sociaux : vos articles sont de plus en plus cités et recommandés.

Observer un tel phénomène invite un blogueur professionnel à ne pas adopter un comportement passif. Il faut passer à l’offensive et agir afin de pérenniser sa position : n’oubliez surtout pas que rien n’est acquis. Des blogueurs célèbres ont vu leur audience tarir car ils croyaient tout acquis. Comment passer en l’offensive? En permettant à vos lecteurs de se tenir informé dès la publication d’un nouvel article. Cela se fait par :

  • La mise en place d’une lettre d’information, ou newsletter, hebdomadaire ou mensuelle qu’on enverra directement dans les boites mail de nos abonnés lecteurs,
  • Pour ceux qui ne souhaitent pas saturer leur boite mail, mettre en place un flux RSS afin qu’il puisse effectuer une veille sur votre blog,
  • Enfin, pour tenir compte du rôle actuel des réseaux sociaux, doter son blog des boutons de réseaux sociaux et présenter les articles les plus populaires ou les plus partagés.

Mettre en place une newsletter

Mettre en place une newsletter, c’est créer une communauté. Vous souhaitez échanger, informer votre communauté lors de nouvelles publications, ou de changement de stratégie, d’un évènement qui peut les intéresser, ou de la préparation d’un livre. Les informations à intégrer dans votre lettre d’information peuvent recouper simplement les articles publiés pendant la semaine écoulée si c’est une newsletter hebdomadaire. De même, vous pouvez, au delà du rappel d’articles publiés, ajouter d’autres informations pour donner plus de valeur ajoutée à votre newsletter. C’est un choix à faire par le blogueur mais en général, on peut commencer par reprendre les articles publiés pendant une période. Ensuite, progressivement y ajouter d’autres rubriques, en évitant surtout de surcharger le lecteur de trop d’informations. Il ne faut pas oublier que le lecteur actuel n’a pas que votre newsletter à lire : en plus d’en avoir d’autres, il a ses mails à lire, les réseaux sociaux à suivre, ses vidéos sous Youtube, des séries, films, sms, app,…etc. On est tellement partagé et bombardé d’informations. En clair, faire bref, concis et précis.

En règle générale, obtenir l’adresse mail personnel d’un lecteur n’est pas chose facile car qu’on le veuille ou pas, on trouve toujours que cela relève de la sphère privée. Alors, pour l’avoir facilement, les blogueurs professionnels partent du principe que pour recevoir, il faut d’abord donner. Donner pour recevoir : forcément, on vous proposera un livre gratuit, une étude de cas, des vidéos de formation, des jeux concours, réductions, périodes d’essai,…etc. Seule votre imagination est la limite.

 

nletter01

Ici, O. Roland de blogueur-pro.com qui vous propose un livre gratuit

nletter02

Tim Soulo de bloggerjet.com qui propose un cours par email

Toutes les plateformes de blog permettent de se doter d’un tel outil :

nletter03

La plateforme Blogger le permet à partir du menu “Mise en page”

Mais en passant par les gadgets des principales plateformes de blog, on se limite simplement à l’envoi automatique d’une notification à l’abonné lors d’une nouvelle publication. Si vous voulez avoir la main sur le contenu à envoyer à vos abonnés, il va falloir intégrer d’autres outils à votre blog. Pour aller plus vite, il va vous falloir doter votre blog d’une solution professionnelle d’envoi d’email.

Le marché est doté depuis longtemps de telles solutions : gratuites et payantes. On parle beaucoup de AWeber très utilisé par les sites et blogs pro mais il est payant et il n’est conseillé qu’à des blogs visant le statut de petite entreprise… Dans tous les cas, je ne saurai le conseiller à un nouveau blogueur pro non pas en raison de sa qualité mais en raison de son coût. Mieux vaut pour les débuts privilégier les solutions gratuites ou “semi-gratuites” pour apprivoiser ces outils. Au regard de ces solutions à explorer, on retiendra MailChimp et Tinyletter.

Dans la catégorie des poids lourds, après AWeber, on retrouve MailChimp. C’est une solution payante tout comme AWeber mais elle offre la possibilité d’utiliser le service gratuitement pour un panier maximal de 2 000 abonnés. C’est idéal pour une première mise en place d’une telle solution. Avec MailChimp, vous pouvez créer votre modèle de newsletter, faire des segmentations lors des inscriptions, faire des analyses et des tests pour voir quels éléments motivent l’ouverture des mails de newsletters… Tout y est incorporé et très intuitif. Malheureusement, pour le format de ce livre, il est difficile de faire un tutoriel pour l’installation dans un blog : cela nécessiterai un autre livre. Fort heureusement, vous ne trouverez aucune peine à l’installer car très intuitif. De plus, le site de Mailchimp regorge de tutoriels et de vidéos de formation pour vous accompagner tout au long de la procédure non seulement d’installation mais de gestion. Surtout, n’oubliez pas que l’orientation de ce livre est fortement stratégique. Notre but est de vous donner un cadre général, pas les détails dont on en trouve facilement par les moteurs de recherche.

 

mailchimp

MailChimp vous offre un service gratuit.

Tinyletter de son côté est une solution totalement gratuite, du moins pour le moment car elle a été acquise par MailChimp qui certainement va appliquer un pricing proche. Mais pour le moment c’est gratuit et il faut en profiter car le service est aussi de qualité. Ce n’est pas aussi dotée que Mailchimp mais elle fait l’affaire.

tinyl

Après une inscription, vous pouvez créer vos formulaires d’enregistrement et newsletters

N’oubliez surtout pas qu’à la fin de cette création, il faudra bien que les box sollicitant les mails des lecteurs de votre blog apparaissent. Avec WordPress, vous avez des plugins qu’on peut installer facilement. Mais avec d’autres plateformes comme Blogger, il va falloir copier le code HTML présenté à la fin de l’opération et allez l’intégrer dans votre blog. C’est plus simple que les mots.

html  

La zone allouée pour y ajouter un code dans Blogger, en passant par le menu “Mise en page”, “Ajouter un gadget”

Il peut arriver que vous ayez certains visiteurs qui ne souhaite pas donner leur adresse mail mais veulent néanmoins suivre l’actualité de votre blog : offrez leur un flux RSS.

Mettre en place un flux RSS

Le RSS occupe une place centrale dans le dispositif de veille d’un blogueur professionnel. C’est un moyen simple d’être informé dès la publication d’un nouvel article dans un blog ou site sans le consulter. RSS veut dire “Really Simple Syndication” : c’est un standard du web. Doté d’un lecteur RSS comme Feedly ou FeedDemon abordé dans l’étape 3, vous pouvez effectuer une veille sur les contenus d’un site ou blog. Les détails techniques n’intéressent pas un blogueur lambda, l’important c’est de le proposer dans votre blog.

rss

Ici, un blogueur le propose dans son blog. Cette image semblable à des ondes se diffusant est l’icone standard du RSS

 

Installer un flux RSS dans un blog est l’affaire de 3 minutes, comme quoi on devient blogueur professionnel avec beaucoup plus des “micro” actions. Tenez, par exemple, avec WordPress, l’opération est la suivante :

rss00 rss01

Dans le menu “Apparence”, choisir “Gadgets”, puis vous cliquer à “Liens RSS” et c’est terminé.

 

Avec Blogger, c’est toujours un gadget accessible dans le menu “mise en page”, “ajouter un gadget” :

 

rss03

En cliquant sur le “+” en bleu, c’est intégré à votre blog

Le mail et le RSS mettent vos lecteurs dans une posture passive : ils reçoivent juste les informations que vous voulez bien leur transmettre. C’est très difficile actuellement, avec l’emprise des réseaux sociaux, de trouver juste des lecteurs passifs. On trouve maintenant des lecteurs actifs qui souhaitent contribuer, donner leur point de vue sur un sujet, échanger, critiquer ou tout simplement partager ou diffuser ce qu’ils accordent de la valeur. Pensez communauté.

Doter son blog de boutons de réseaux sociaux : pensez réseaux et communautés

Oui! pensez réseaux, communautés. Vous êtes surement fan d’un artiste, d’un footballeur, d’un intellectuel, ou d’un club? Aujourd’hui, tous ont une chose en commun : ils sont présents sur les réseaux sociaux et animent leur communauté de fans en informations exclusives, jeux concours, cadeaux,…etc. On ne demande pas à un blogueur de faire la star mais d’échanger, d’écouter, d’interagir avec tous ceux qui partagent la même passion que vous. Les blogueurs professionnels y attachent une grande importance à leur communauté car cela leur permettre d’apprendre aussi, vos lecteurs peuvent être plus avisés que vous sur certains points. Cela leur permet aussi de saisir les critiques, ce qui leur permet de s’améliorer. Cela leur permet aussi de saisir une tendance, une attente qu’ils peuvent exploiter pour monter un produit à monétiser. Cela peut combler l’étude de marché demandée afin de vendre un produit. Cela vous permet d’éviter les déboires que subissent des blogueurs qui montent des produits et sont surpris que personne n’en achète alors même qu’ils ont lu partout des conseils “proposez leur des produits et ils vont acheter“. C’est pour cela qu’il faut doter son blog de boutons visibles de réseaux sociaux.

 

plus_partage01

Ici, l’exemple du blog blogueur-pro.com qui propose de suivre son blog par Twitter

Au départ, on pouvait se contenter de réseaux sociaux traditionnels comme Facebook et Twitter mais d’autres réseaux sociaux sont apparus et augmentent chaque jour leur base d’utilisateurs à l’instar des Google+, Linkedin, ou Youtube… Certains sont surpris de voir citer Youtube mais détrompez-vous : Youtube est bien un réseau social de partage de vidéos. D’autres plateformes hybrides comme Tumblr, StumbleUpon, Pinterest, Instagram voient leur base s’élargir de jour en jour. Dans tous cas, lorsqu’un réseau atteint une masse critique d’utilisateurs, vous allez trouver à coup sûr un gadget disponible dans votre plateforme de blog.

 

google

Ici, un gadget disponible dans Blogger, qui vous permet de disposer de Google+ dans votre blog

Ce qui dérange plusieurs blogueurs et motivent leur résistance à ne pas doter leur blog de nouveaux réseaux et se limiter aux traditionnels Facebook et Twitter, c’est la difficulté de gestion de tous ces réseaux. Tenez l’exemple de ce blog ci-dessous :

finetape04

Un blog qui affiche presque complet pour les réseaux sociaux. Remarquez la présence de Slideshare, qui est un réseau social de partage de documents. Comment gérer toute cette présence.

 

Comment gérer tout cela? La conscience de ce problème de gestion de plusieurs comptes de réseaux sociaux et autres a entrainé la naissance de solutions de gestion de réseaux sociaux : vous disposez d’un tableau de bord unique où vous pouvez manager tous vos comptes.

 

hootsuite

Ici la solution HootSuite qui permet de gérer de multiples réseaux sociaux. Bien que payante, une solution basique et gratuite est disponible et vous permet de gérer jusqu’à 5 réseaux, suffisant pour un blogueur.

buffer

Ou encore Buffer où vous pouvez vous inscrire gratuitement et commencer à gérer vos réseaux sociaux.

 

Vous l’avez vu, le bon moment pour passer au stade professionnel est maintenant : tout l’écosystème est en place. Vous avez une difficulté? le bon outil est là et il vous suffit juste de vous concentrer dans la production d’excellents contenus.

follow_buttons followbuttons01

Avec http://www.addthis.com/, vous pouvez ajouter facilement les boutons de réseaux sociaux. Choisir l’emplacement pour les boutons, obtenir le code HTML qu’on pourra insérer dans le blog

 

Néanmoins, il faut aussi permettre non seulement au lecteur de partager, d’échanger sur les contenus de votre blog mais aussi le permettre de prendre connaissance de ce qui est aimé ou apprécié par d’autres lecteurs : c’est ce qui amène les blogueurs professionnels à présenter les articles les plus partagés, ou les plus populaires.

plus_partages

Ici, blogueur-pro.com

poparticle

Ici, un gadget à ajouter à votre blog Blogger, disponible à partir du menu “mise en page”, “ajouter un gadget”

Nous avons déjà souligné à l’étape 1 l’importance des réseaux sociaux car cela faisait partie de l’un des canaux par lequel on pouvait avoir des visiteurs pour le blog. Il n y a pas de redondance dans cette partie car elle vise à rappeler qu’il ne suffit pas d’ouvrir les comptes dans tous les réseaux sociaux : il faut aussi les gérer ainsi que la communauté. C’est la raison pour laquelle nous avons présenté quelques solutions de gestion de réseaux sociaux qui vous facilitent grandement la tâche. Sans ces outils, vous serez obligé de vous connecter sur chaque réseau social pour lire les échanges, répondre, animer,…fastidieux et fatiguant! Avec ces outils, vous avez votre tableau de bord et vous suivez tous les réseaux en temps réel. C’est aussi cela le professionnalisme.

J’ai dit en introduction que j’avais écrit ce livre pour permettre à des blogueurs ayant de réelles expériences à partager ou communier autour d’une passion de pouvoir obtenir un revenu principal ou complémentaire (pour ceux qui travaillent et font du blogging à leurs heures perdues comme moi). C’est très important pour récompenser toutes les heures difficiles à subir pour affronter les peines nécessaires pour produire un contenu de qualité mais aussi et surtout pour soutenir la montée en puissance de votre blog. N’oubliez pas que bien que les blogs soient gratuits à l’instar de Bloggerou WordPress.com, cette gratuité impose un service de base avec plusieurs aspects limitatifs comme l’absence d’un nom de domaine propre, une limitation d’espace de stockage pour le blog, un choix plus réduit d’options, de thèmes et autres. Plus votre blog montera en régime et en utilisateurs, plus vous vous sentirez obligé de mettre la main à la poche pour soutenir cette croissance.

 

limitblog

Ici, un blog WordPress.com, dans le tableau de bord où vous avez le total de l’espace alloué ainsi que le taux de consommation

Conséquemment, tout le monde de la blogosphère pense à un moment donné à monétiser son blog mais une bonne partie croit qu’il suffit de proposer un produit, d’écrire un ebook, de faire des vidéos de formation et autres pour se voir noyé d’espèces sonnantes et trébuchantes. La réalité est dure à avaler car on se retrouve à contrôler frénétiquement le compte et ne voit rien apparaitre. Cela a découragé plus d’un blogueur et mené plusieurs à s’éloigner de toute activité de production de contenus. Cette situation est due à des publications “malhonnêtes” qui pullulent sur Internet et assènent avec facilité des arguments visant à faire croire que c’est facile de gagner de l’argent sur Internet.  20

« Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON