C’est quoi l’e-marketing ?

marketing-strategies-426545_640 

Ce billet s’inspire fortement du cours “Introduction to Digital Marketing” du site de formation GURU99.

Durant des siècles, le client a toujours été la principale préoccupation du marketing. Les produits et les services changent, la manière de les délivrer changent, mais la stratégie reste la même : c’est le client qui est au centre.

Avec la révolution informatique, les choses ont changé. La manière d’atteindre le client par les méthodes de marketing a changé. Avant, on devait passer par les médias traditionnels : presse, radio, télévision, affiches. Aujourd’hui, d’autres nouveaux médias sont nés avec la forte pénétration d’internet et des réseaux sociaux qu’on observe actuellement. C’est cela qui a entrainé la naissance du e-marketing. Ainsi, comme dans la méthode traditionnelle de marketing où on allait de porte en porte convaincre les personnes de l’utilité des produits, on peut aussi passer par les « Likes » de Facebook et les « Followers » de Twitter pour faire une campagne similaire.

L’e-marketing se résume en 04 points :

1. Les médias sociaux : Vous pouvez utiliser les médias sociaux comme Facebook et Twitter pour interagir avec la base de clients. Ces médias peuvent être des supports pour une campagne de lancement de nouveaux produits, pour informer de périodes promotionnelles pour booster vos ventes.

2. Le SEO : acronyme qui signifie « Search Engine Optimization » ou encore optimisation des moteurs de recherche. Ce qu’on appelle communément le référencement. Le site internet « Comment ça marche » qui y a consacré un long dossier définit le référencement comme :

« (…) l’ensemble des techniques permettant d’améliorer la visibilité d’un site web :
– soumission (en anglais submission) consistant à faire connaître le site auprès des outils de recherche ;
– positionnement (en anglais ranking) consistant à positionner les pages d’un site en bonne position dans les pages de résultat pour certains mots-clés ; »

Moi-même, J’ai déjà eu à consacrer un long billet pédagogique sur le SEO que vous pouvez consulter ici.

3. Le marketing de contenu : le but du marketing de contenu est d’attirer et retenir les clients en créant régulièrement des contenus de qualité. Ces contenus peuvent aussi inciter les clients potentiels à passer à l’action. Le marketing de contenu est plus important aujourd’hui car plusieurs personnes font des recherches sur Internet avant d’acheter un produit. C’est la raison pour laquelle plusieurs entreprises ont des sites d’information, des blogs qui mettent à la disposition des potentiels acheteurs toutes les informations dont ils ont besoin.

4. La publicité : La publicité en ligne propose autant, sinon plus d’avantages que la publicité traditionnelle (télévision, radio, presse,…etc). La principale différence en terme d’avantages que « vend » la publicité en ligne est le ciblage, du moins un ciblage plus personnalisé. C’est ce qui soulève de plus en plus d’inquiétudes relatives à la vie privée. Comme formats d’annonces, on a des bannières, du texte et des médias interactifs (comme le flash). La facturation de  ces annonces est spéciale et se fait sous 3 formes :

  • Le CPM (Cost for Thousand) : C’est le prix payé à chaque fois que votre annonce a 1 000 vues. C’est le prix pour 1 000 vues.
  • Le CPL (Cost per lead) : Ici, l’annonceur paye pour chaque souscription (même d’emails) faite d’un client intéressé par l’offre de l’annonceur.
  • Le CPC (Cost per Click) : C’est le prix payé par l’annonceur aux moteurs de recherche pour chaque clic sur votre annonce dans un résultat de recherche qui amène un visiteur vers votre site internet.

Par exemple, lorsque vous souscrivez à Adsense, Google intègre des annonces dans votre blog. Ces annonces sont faites par des annonceurs. Et Google facture un prix CPM chaque fois que les annonces sont vues 1000 fois. Donc si les annonces sont vues 10 000 fois, l’annonceur paie 10 CPM. Si CPM est égal à 2 euros, vous payez 20 euros avec 10 000 vues. De même, vous payez aussi un CPC lorsqu’un visiteur de votre site internet est passé par l’annonce de ce blog. Ce sont ces fonds là que la régie publicitaire de Google collecte et vous reverse une partie parce que cela est passé par votre blog.
Pour les annonces qui passent par son moteur de recherche, notamment celles qui apparaissent sur la page des résultats de recherche, les fonds CPC ou CPM vont intégralement à Google.

recherchegoogle01On peut voir les publicités à droite de la page de résultats de recherche de Google

Nous allons continuer avec cette série sur l’e-marketing dans les prochains billets.

JESUSPAD001 « Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

Publicités

Quelques astuces de monétisation de base pour un blogueur

bag-147782_640

Je l’ai dit dans l’article introductif de ce blog. On compte environ 200 millions de blogs dans le monde et 3 millions de blogs s’y ajoutent chaque mois. Alors, comment continuer à proclamer plus de dix (10) ans après l’apparition des premières plateformes de blog qu’on peut toujours gagner de l’argent en étant blogueur?

Dans le même temps, on ne compte plus le nombre de blogueurs sans cesse croissant qui gagnent leur vie à partir de leur blog, abandonnent leur emploi pour se consacrer sur leur blog à temps plein. Comment expliquer ce paradoxe ?

C’est qu’ils ont compris qu’avec le nombre sans cesse croissant d’utilisateurs connectés, les 1105 milliards d’euros de commerce électronique enregistrés pour l’année 2013 dans le monde ne devaient pas cesser de croître et qu’il y a toujours quelque chose à proposer (livre, film, musique, bande dessinée, logiciel, formations,…) à ces utilisateurs connectés pour capter quelques milliers d’euros au passage. Et qu’on ne créait pas un blog parce que c’est facile et gratuit de le faire, mais qu’on créait un blog pour apporter de la valeur ajoutée dans la résolution des problèmes et difficultés que font face les utilisateurs chaque jour dans leurs diverses activités.

Ainsi, l’une des principales sources de revenus des blogueurs est l‘offre de contenus payants comme les livres ou les vidéos de formation. On a aussi les films, musiques, bandes dessinées, logiciels, services de conseil ou de coaching,…etc.

 

onlinecourse

Fedora qui met à votre disposition tout ce que vous avez besoin pour créer et vendre des cours, sans aucune expérience technique et graphique


Kdp

Amazon KDP pour publier et vendre votre livre (ebook)


Membership

Un plugin WordPress, Membership, qui vous permet de disposer des contenus de votre visite exclusivement pour des membres enregistrés. Indispensable pour un programme de formation ou des contenus exclusifs à livrer aux abonnés comme le font les journaux et magazines en ligne

 

Mais il n’y a pas que les contenus payants que les blogueurs utilisent pour monétiser leur blog. En vendant leurs produits, ils monétisent leur audience en leur proposant directement leur propre produit. Ce qui veut dire que vous pouvez aussi monétiser votre audience en leur proposant directement, non pas votre produit, mais d’autres produits : cela s’appelle l’affiliation.

L’affiliation est une source très importante de revenus pour les blogueurs à condition que vous ayez une large audience et que ce produit procure une réelle valeur à votre audience. Le principe est de proposer le produit d’une entreprise ou d’une institution à partir de votre blog. Si le produit est acheté en passant par votre blog, vous touchez une commission. Cela suppose donc que l’entreprise ou l’individu qui souhaite que vous vendiez son produit puisse mettre à votre disposition un lien unique, pour retracer votre blog une fois l’achat effectué. Toutes les entreprises ayant des programmes d’affiliation le font.

 

affiliate

Ici le programme d’affiliation d’Acronis offert aux blogueurs et indépendants qui souhaitent faire la promotion de ses produits

 

Actuellement, il n y a pas que des entreprises qui proposent de l’affiliation. Des réseaux d’affiliation sont apparues il y a quelques années et ont déjà amorcé leur maturité depuis bien longtemps. Elles mutualisent les fonds mis à leur disposition par plusieurs entreprises et chargent de gérer, auprès de nombreux éditeurs dont vous pouvez faire partie, les campagnes marketing de ces entreprises. Vous pouvez toujours essayer de ce côté pour éviter les multiples inscriptions pour chaque programme d’affiliation des entreprises.

aff0

Tradedoubler, un réseau d’affiliation bien établi.

 

Au 31 Janvier 2014, on pouvait voir sur le site du Journal Le Monde, “Google a augmenté son bénéfice net de 20 %, à 12,9 milliards de dollars (9,5 milliards d’euros) en 2013, grâce notamment à des ventes de publicités plus importantes, selon ses résultats publiés jeudi 30 janvier“.

Pourquoi l’entreprise Google fait autant de bénéfices avec sa régie publicitaire Adwords? Parce qu’elle permet aux entreprises et aux individus d’exposer leurs productions aux yeux d’une audience large. C’est un marché de masse. Vous avez un blog et vous faites dans la niche? Vous pouvez aussi monétiser cette niche en permettant à des entreprises et individus d’exposer leurs produits à l’audience de votre blog :c’est l’octroi de bannières publicitaires. Vous avez quelque chose puisque plusieurs blogueurs sont abonnés à Google Adsense mais à la différence qu’avec Adsense, Google encaisse les revenus de l’annonceur et vous reverse une partie en fonction de votre audience, du nombre de clics sur l’annonce,….etc. Bref, en fonction de tout un tas de paramètres qu’il n’est pas sûr que vous en compreniez grand chose même après avoir plongé la tête à l’intérieur.

bannierepub

Bannière publicitaire du blog de Trevor Page où il expose à son audience les services d’hébergement d’une entreprise

L’ajout de bannières dans un blog se fait généralement soit par la mise à disposition d’un code HTML de l’annonceur que vous intégrez dans votre blog, soit par la mise à disposition d’une image à insérer. Dans tous les cas, cela est relative facile à faire.

 

banner0

Un exemple de code de bannière à intégrer dans un blog. Avec Blogger, on irai à Mise en Page, “Ajouter un Gadget” et Choisir le box “Code HTML..”


banner

Ceci au cas où vous voulez intégrer une image par Blogger, par le menu “Mise en Page”, “Ajouter un gadget”

 

Les formes de monétisation évoluent à travers les usages du web. Il y a près de 10 ans et jusqu’à récemment, Google Adsense était la principale source de monétisation des blogs avant que plusieurs blogueurs comprennent qu’Adsense enrichissait plus Google. Bien sûr, Adsense est toujours aussi simple d’installation (en deux ou trois clics) et fait toujours des élus. Mais l’augmentation du nombre de blogs et la fragmentation conséquente des audiences, des visiteurs furtifs qui restent moins de 5 minutes sur les pages de vos sites, font de cette option la moins recommandée selon ma modeste opinion. Pensez plutôt à proposer des produits de valeur au lieu de saturer votre blog avec des annonces qui peuvent exaspérer plus d’un et faire chuter votre audience.

Dans le domaine de la monétisation, l’imagination tourne à plein et les plus rusés et créatifs s’en sortent. Remuez plutôt les méninges au lieu de croire ceux qui promettent de vous faire gagner des milliers d’euros en une heure avant de vous plumer…

 

Sans titre-1 copie

« Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » disponible à AMAZON