Note de lecture du Chapitre 9 de “Launch” de Jeff Walker : Le lancement sans produit

launch

Nous continuons notre revue du livre “Launch” de Jeff Walker avec le chapitre 9 titré «How to Start from Scratch: the Seed Launch». Pour ceux qui veulent retrouver les précédentes notes de lecture, vous avez les chapitres 1 ici, 2 ici, 3 ici, 4 ici, 5 ici, 6 ici, 7 ici et 8 ici.

Ce chapitre débute avec une autre anecdote qui établit le contexte du « Seed Launch »…ce que Jeff Walker résume par un lancement sans liste email, ni produit.

Avec le « Seed Launch », vous pouvez littéralement créer un business à partir de rien.

Le « Seed Launch » est destiné pour tous ceux qui n’ont pas de liste de prospects ou n’ont pas de produit à vendre. Ou ceux qui veulent lancer quelque chose mais n’ont ni produit, ni service. Ou ceux qui ont déjà un business mais qui souhaitent commencer un autre.

C’est un mini lancement qui vous permet de faire grandir votre produit, votre liste et surtout votre business. Si vous avez une idée d’un nouveau produit mais vous n’êtes pas sûr de la demande, alors le « Seed Launch » peut vous permettre de faire le test. C’est pour cela que le « Seed Launch » ne marche pas pour les produits physiques.

Le but du « Seed Launch » n’est pas de faire de grosses sommes d’argent mais de vous permettre de créer automatiquement un excellent produit et d’avoir une idée sur le marché. Et à la suite, amorcer un grand lancement plus tard.

Le « Seed Launch », bien que mini lancement, est un lancement aussi. Donc il vous faut quand même une micro-liste, une liste de 30 personnes au moins, mais Jeff Walker recommande une liste de 100 à 300 personnes qui d’après lui, donnerait de meilleurs résultats. Vous pouvez ainsi vous rabattre sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et autres). Par exemple, vous pouvez vous servir d’un outil comme « PayWithaTweet » qui permet de télécharger un contenu contre un tweet.

 

imageLe principe de fonctionnement de PayWithATweet. Cela permet de faire une promotion efficace sur les réseaux sociaux.

Le « Seed Launch » est simple et ce mini lancement n’a pas besoin d’être élaboré. Mais vous avez besoin d’une bonne offre, et vous avez aussi besoin d’expliquer les avantages que les personnes recevront.

Vous pouvez commencer votre pré-lancement avec un sondage. Après le sondage, vous pouvez faire un mail où vous commentez les résultats et les conclusions déduits du sondage. Ce sondage vous permet de concevoir une première ébauche de votre offre à partir des résultats du sondage, qui traduisent ce que vos sondés veulent, attendent ou souhaitent.

Le prochain email, vous parlez de votre offre. Ici, vous dirigez les personnes vers votre lettre ou vidéo de vente, mais n’insistez pas sur la vente. Il faut tenir compte que votre liste est petite, réduite…et vous avez une relation personnelle avec vos prospects. Votre message de vente doit en tenir compte.

Il ne faut pas oublier que l’important n’est pas de vous faire de l’argent mais de concevoir un magnifique produit. En délivrant votre produit, ayez en tête les feedback (retours) et les sondages. Vous pouvez vous rabattre vers un éditeur comme SurveyMonkey si vous voulez faire un sondage. La version gratuite vous permet d’établir 10 questions par sondage et d’obtenir 100 réponses par sondage. C’est idéal pour un début et tout à fait concevable avec votre micro-liste. Il existe quantité de ressources et de plugins WordPress qui vous faciliteront ce sondage. Vous n’avez qu’à faire une recherche à Google. C’est si aisément accessible pour en faire un cas dans ce billet.

Il faut dire que le “Seed Launch” s’intègre dans une ambiance générale où on rôde un produit par essais et erreurs avant d’arrêter une version définitive…Un peu comme le fait les éditeurs de logiciels à l’image de Microsoft qui met une version bêta de son système d’exploitation en libre téléchargement et après recueil des avis et commentaires des utilisateurs et développeurs, fait des ajustements et sort officiellement une version commerciale.

imageExemple d’une version bêta de la célèbre suite bureautique Ms Office 

image Microsoft teste en ce mois de Novembre une version bêta de Skype sur le web

Cette approche est la même pour le “Seed Launch” où vous vous servez de votre micro-liste pour pourvoir arriver à une excellente offre.

Il n y a pas seulement le « Seed Launch » dans l’arsenal de Jeff Walker pour conduire un nouveau business dans un marché où vous n’avez ni présence, ni liste. Après ce mini lancement, si l’offre accroche, cela veut dire que votre offre est excellente et à ce moment, votre objectif sera de proposer cet offre au plus grand nombre. Comme vous n’avez pas de liste consistante, vous pouvez vous tourner vers des blogueurs ayant des listes plus grandes et solliciter des partenariats. C’est le but du «JV Launch» ou “Joint-Venture Launch” qui est aussi une arme de l’arsenal de Jeff Walker et c’est ce qui sera abordé dans le prochain chapitre.

JESUSPAD001 « Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent » déjà disponible à AMAZON

Publicités

Une réflexion sur “Note de lecture du Chapitre 9 de “Launch” de Jeff Walker : Le lancement sans produit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s